Travers - Info

La gare de Travers est fermée depuis le 24 avril 2010
et jusqu'à nouvel avis ...
 


Agrandir le panneau

Liste des hébergements au Val-de-Travers : cliquer  ici
   
 

Horaires Neuchâtel  - Val-de-Travers -
Pontarlier   ici


Abonnement Transval
pour les frontaliers  
ici
 

 

 

La Vy aux Moines :
de Môtiers à Montbenoit, sur les traces des moines du Moyen-âge,
à pied ou à VTT  ici

 

 

Le Creux-du-Van et son impressionnant cirque rocheux ! ici
 
 

Gorges de l'Areuse

 
Propositions de
balades à pied
ou à vélo !
A consulter sur nos pages tourisme

 


De Pontarlier à Gilley à vélo ou à pied par le "chemin du train"    
            
ici

 

 


Dès Pontarlier, les bus  MOBIDOUBS  vous permettent de découvrir la vallée de la Loue et la vallée du Doubs  ici
 

 

 

Musée la Mémoire  du sel à Buttes  ici
 

 


Une balade en groupe ou en famille à bord  du train touristique du Pays des Fées et de l'Absinthe !  ici

 

 

   
Un peu d'histoire en images ! A consulter sur nos pages Galeries photos
 

 


 

Maison J-J Rousseau
à Môtiers  ici

 

 
Pour ferrovipathes et collectionneurs!

- modèles réduits
- cartes postales
- livres et vidéos
- timbres et pins

Listes de vente
ici

 
 

Le début du 21ème siècle

1871 : armée du général Bourbaki

Pontarlier

L'avenir


Historique de la ligne Neuchâtel-Pontarlier
 
 

 

   
  La société Franco-Suisse

Après l'accord des autorités politiques suisses, reste donc à se procurer les fonds nécessaires et à entreprendre les négociations avec la Compagnie du Paris-Lyon qui exploite la ligne jusqu'à Salins. Au printemps 1856, un accord lie cette compagnie française à la société neuchâteloise qui devient Franco-Suisse.
Le premier coup de pioche est donné le 2 février 1856 à Combe Germain sur le territoire des Bayards.

Le 24 juillet 1860, le " Premier train d'honneur " quitte Neuchâtel à 8h00 pour atteindre Pontarlier à 11h35.
Il en repartira déjà à 12h05 pour être de retour au chef-lieu à 16h10.

Aussi paradoxal que cela paraisse de nos jours, c'est à Boveresse que le train marque le plus long arrêt, soit 28 minutes. On oublie aujourd'hui que cette station desservait, jusqu'à l'inauguration du " Régional du Val-de-Travers " le 22 septembre 1883, tout le Haut-Vallon, soit 6000 habitants répartis dans les six villages de Môtiers, Boveresse, Fleurier, St-Sulpice, Buttes et La Côte-aux-Fées, sans compter La Brévine.

Dès le 25 juillet 1860, la ligne est ouverte au trafic régulier. L'horaire comporte quatre courses :

   
 

Cliquer sur les photos pour les agrandir !        

 
Au départ de Neuchâtel : 6h10 - 12h30 - 16h35 - 18h41
Au départ de Pontarlier : 5h05 - 10h22 - 17h50 - 19h00

Les temps de parcours étaient de 2h08 à 2h25.

En 2002, le TGV parcours la même distance en 40 minutes.

 
   
  Toujours à titre de comparaison, voici l'exemple d'un horaire de la diligence postale en 1856, alors que la ligne de chemin de fer était en construction :

Neuchâtel : départ 17h00; Rochefort : 18h40; Môtiers : 20h20; Les Verrières : 21h45 ; Pontarlier : arrivée à 23h30, départ à 0h00 ; Salins : arrivée 3h30; Dôle : arrivée 7h00.
A Dôle, une correspondance par train existait en direction de Paris soit : Dôle départ à 9h55; Paris arrivée à 18h35.

A noter que la plateforme de la ligne Neuchâtel - Pontarlier et les travaux d'art (ponts et tunnels) avaient été prévus assez larges dans l'optique de poser ultérieurement la double-voie.

Le 6 novembre 1862 est inaugurée la section Mouchard - Andelot - Frasne - Pontarlier assurant la liaison ferroviaire de Paris à la Suisse par le Val-de-Travers.

En 1860, la Compagnie du PLM (Paris-Lyon-Méditérannée) exploite non seulement la ligne Pontarlier - Neuchâtel, mais encore celle du Littoral neuchâtelois entre Yverdon et La Neuveville, au bord du lac de Bienne.

En 1890, la fusion de la société " Suisse Occidentale - Simplon " avec la compagnie du " Jura - Berne - Lucerne " donne naissance au réseau du " Jura - Simplon " qui sera englobé dans les CFF le 1er mai 1903.

 

   
  --> Evolution des horaires internationaux sur la ligne,  cliquer   ici
 

La grande partie des repères historiques développés dans ce résumé est tirée de la plaquette "Le chemin de fer Franco-Suisse et ses affluents régionaux" éditée en 1960 par Sébastien Jacobi, à l'occasion du centenaire de la ligne Neuchâtel - Pontarlier.

Certaines informations ont été tirées du livre " Le Transjuralpin du Franco-Suisse au TGV " édité en 1985 aux éditions du Cabri par Patrick Belloncle et Jean Cuynet.

 

suite >>>

 


    Association  RVT-Historique         
 
    Les Lignières 16
      Email                   :   info@rvt-historique.ch
 
    CH - 2105 Travers
 
 

© 2005-2018  by Gare de Travers - tous droits réservés | Création Philipp A. Sacher | Webmaster