Travers - Info

La gare de Travers est fermée depuis le 24 avril 2010
et jusqu'à nouvel avis ...
 


Agrandir le panneau

Liste des hébergements au Val-de-Travers : cliquer  ici
   
 

Horaires Neuchâtel  - Val-de-Travers -
Pontarlier   ici


Abonnement Transval
pour les frontaliers  
ici
 

 

 

La Vy aux Moines :
de Môtiers à Montbenoit, sur les traces des moines du Moyen-âge,
à pied ou à VTT  ici

 

 

Le Creux-du-Van et son impressionnant cirque rocheux ! ici
 
 

Gorges de l'Areuse

 
Propositions de
balades à pied
ou à vélo !
A consulter sur nos pages tourisme

 


De Pontarlier à Gilley à vélo ou à pied par le "chemin du train"    
            
ici

 

 


Dès Pontarlier, les bus  MOBIDOUBS  vous permettent de découvrir la vallée de la Loue et la vallée du Doubs  ici
 

 

 

Musée la Mémoire  du sel à Buttes  ici
 

 


Une balade en groupe ou en famille à bord  du train touristique du Pays des Fées et de l'Absinthe !  ici

 

 

   
Un peu d'histoire en images ! A consulter sur nos pages Galeries photos
 

 


 

Maison J-J Rousseau
à Môtiers  ici

 

 
Pour ferrovipathes et collectionneurs!

- modèles réduits
- cartes postales
- livres et vidéos
- timbres et pins

Listes de vente
ici

 

Les gorges de la Poëta-Raisse
 
Les gorges, à cheval sur les cantons de Neuchâtel et de Vaud, offrent aux randonneurs 6 km de nature enchanteresse, particulièrement dans la partie supérieure. Le petit cours d’eau nommé ruisseau de la Vaux ou la Raisse, puis le Bied, a creusé un chemin impressionnant  dans le roc avant de se jeter dans l’Areuse à Môtiers.

La géologie particulière des gorges, la succession de cascades et de défilés vertigineux en font un lieu unique.

Les gorges ont été inaugurées en 1874 bien après le séjour de Jean-Jaques Rousseau à Môtiers.  (1762-1765). Au centre du village, vous pourrez visiter le musée qui lui est consacré.

Après un orage dévastateur en 1980, les gorges on été réaménagées. Depuis, le  site est régulièrement entretien par la Société des gorges de la Poëta-Raisse. Chacun peut y adhérer moyennant une modeste contribution.

Altitudes extrêmes : Môtiers 735 m  -  Haut des gorges : 1131 mètres

Randonnée de Môtiers à Fleurier par le haut des gorges

Depuis la gare de Môtiers (altitude 737 mètres), suivre la rue de la Gare puis la Grande Rue jusqu'à la sortie du village (détour possible par la cascade  et la grotte de Môtiers).

Montée vers le sommet des gorges (altitude 1131 mètres). Revenir quelque peu sur ses pas puis prendre à gauche en direction de Fleurier.
 
Durée de la balade : environ 3 heures de marche

Cliquer sur les photos pour les agrandir !

   
Autre variante : en arrivant au sommet des gorges, continuer jusqu'à la Combaz puis utiliser le bus jusqu'à Couvet (bus postal de la ligne Yverdon - Mauborget - Couvet circulant uniquement les week-ends en été). Durée de la balade : environ 2h30 de marche

         
 

Randonnée de Môtiers au Chasseron par le haut des gorges

 
Beaucoup tiennent la Poëta-Raisse pour la plus belle des gorges du Jura. C’est assurément la plus enchantée. Elle est à l’écart et pas très connue, car elle se cache au sud de Môtiers, dans une forêt au flanc du Chasseron et appartient pour moitié au canton de Neuchâtel (le bas) et pour moitié au canton de Vaud (le haut). L’ascension d’un canton à l’autre est une symphonie. Elle commence doucement, au début le sentier qui  longue le ruisseau baptisé Breuil gagne imperceptiblement en altitude.
 
La forêt est sombre. Les arbres et les pierres ont d’épais manteaux de mousse. Aux branches poussent des barbes de lichen vertes et grises. Les racines sont recouvertes d’un épais tapis de fougères. Puis le sentier devient plus raide et plus étroit, jusqu’à ce que nous arrivions devant les premiers degrés de pierre sur lesquels le Breuil saute des cascade joyeusement, infatigablement.

Escaliers, échelles, ponts et passerelles montent à travers et autour des rochers lisses et humides. Les attractions se succèdent sans répit, le ruisseau et les oiseaux des bois en jouent la mélodie. Après une dernière traversée nous quittons les gorges et atteignons un terrain plus ouvert.
 
         
 
Le nom de Poëta-Raisse a fait déjà beaucoup philosopher. Raisse désigne en patois une scierie actionnée par l’eau, tout le monde est d’accord. Poëta, de son côté, est plus contradictoire : il n’a rien à voir avec la posée ou un poète, comme l’homme moderne serait tenté de le croire, bien au contraire. En patois, langue morte depuis longtemps dans les cantons réformés de suisse romande, poëta signifiait puant, mauvais, repoussant. Des adjectifs qu’on préférerait ne pas associer à la nature. Mais il est de fait que pour nos ancêtres, les gorges n’avaient rien de romantique. Cela n’a changé qu’avec le siècle des Lumières, puis avec le romantisme, précisément.

 
         
 
Quelqu’un qui a beaucoup contribué à la revalorisation spirituelle de la nature est Jean-Jacques Rousseau. Il a habité de 1762 à 1765 une jolie maison à Môtiers, point de départ de notre balade. Il s’était retiré dans le canton de Neuchâtel pour échapper aux autorités françaises et bernoises. En ce temps-là, Neuchâtel appartenait tout comme Berlin au roi de Presse Frédéric le Grand, souverain éclairé du Siècle des Lumières. On ne sait si Rousseau a jamais visité les gorges. Le Chemin n’a été aménagé qu’au XIXe siècle. Mais l’homme de lettres et philosophe a certainement fait en sorte, avec son enthousiasme pour la nature, que nous associions aujourd’hui la Poëta Raisse à la poésie plutôt qu’à la puanteur. Pour nous, elle est un élément inoubliable et pittoresque de l’ascension de Môtiers au sommet du Chasseron (compter environ cinq heures de marche). Là, à 1600 m d’altitude, se tient un hôtel simple et accueillant. La descente vers Sainte-Croix peut donc attendre tranquillement le lendemain.

Aller : en train de Neuchâtel à Môtiers
Retour : en train de Ste-Croix à Yverdon-les-Bains.

Article paru dans la revue « ATE Magazine » éditée par l’association Transports et Environnement, avril 2012


 

Nous avons de nombreuses propositions; demandez-nous une offre pour groupes ou individuels.

Renseignements et réservations : Tél. (+41 79)  563 22 78   ou email   info@rvt-historique.ch

    Association  RVT-Historique         
 
    Les Lignières 16
      Email                   :   info@rvt-historique.ch
 
    CH - 2105 Travers
 
 

© 2005-2018  by Gare de Travers - tous droits réservés | Création Philipp A. Sacher | Webmaster